Si c’était à refaire

Si c’était à refaire ..

 

 

Si c’était à refaire, mon amour, mon amour

Nous n’aurions pas assez de nos nuits, de nos jours

Pour tuer la bêtise, combattre l’indifférence

De ceux qui ont détruit nos ans d’adolescence

Il y a des soirs comme ça, mon amour, mon amour

Ou je rêve de toi, d’un éternel retour

Dans l’île d’autrefois, mon amour, mon amour …

Annie K. Barbier

Mémoires d’un coeur funambule

Pas de commentaire

Donnez votre avis