Mon Amour, mon Ami

Mon amour, mon ami

Toi mon amour, toi mon ami
Plus mon ami que mon amour,
Nous avons cheminé nos vies
Du même pas au long des jours.

Tant et tant d’années ont passé
Sur ce que l’on croyait un jeu
Tant d’hivers et tant d’étés
Ont coulé sur nos jours heureux.

Tu me ressembles à m’y méprendre
Toi mon double, toi mon frère,
Et de mots doux en gestes tendres
Je suis ton ciel, tu es ma terre.

De musique en poésie
Nos coups de foudre étaient les mêmes
Rimbaud, Verlaine, La Boétie
Ont enchanté nos matins blêmes.

On se racontait des histoires
Quand on croisait des amoureux,
Et l’on a fait semblant de croire
Qu’on fait l’amour avec les yeux.

Mais enfin, qu’on y prenne garde
Dans quelques jours nous serons vieux
Je t’en conjure alors regarde,
Il y a du bleu sous d’autres cieux.

Il nous reste tout à réapprendre
De nos corps et de nos mains
Pour jouer la carte du tendre
La nuit est longue jusqu’à demain.

Toi mon ami, toi mon amour
Plus mon amour que mon ami
Je le sais, je t’aimerai toujours
Et mon cœur sait que toi aussi.

Annie K. Barbier 
Quand le passé s’invite au présent

Aucun texte alternatif disponible.

Pas de commentaire

Donnez votre avis