Une île

J’ai connu autrefois une île paradisiaque, une cabane en bois posée par hasard sur la grève, une crique quasi hors d’atteinte vers laquelle on descendait à cheval dans le soir qui tombait, une cascade bleue à flanc de montagne, les cris des goélands, une plage blonde aux doux galets blancs, un vieux pêcheur édenté qui nous emmenait sur son rafiot, le poisson grillé sur la plage, un pays hors du temps où la lune racontait des histoires aux amoureux que nous étions, un pays sans hier et sans lendemain quand l’instant se fige à jamais dans la mémoire. 


Je suis juste une grande chanceuse parce que ça on ne le voit que dans les films… ça me rappelle la vieille dame dans Titanic.

Dites moi ? C’était comment ce jour là, ce jour à nul autre pareil ? Oui dites-moi …

Annie K. Barbier

Pas de commentaire

Donnez votre avis