Mon petit Giverny à moi

Merci à Fred pour cette belle photo qui trône dans ma chambre et que je regarde souvent le soir en m’endormant

COCHERELLE

Une petite mare c’est débordant de vie.

Ici se baignaient nos canards, ici les hérons venaient à la pêche et les chiens s’abreuvaient. Ici les libellules dansaient un ballet coloré. Ici le rouge-gorge rencontrait l’hirondelle. Ici se donnaient rendez-vous les derniers martin-pêcheurs.

Ici, ce fut chez moi pendant longtemps. J’ai passé des heures à rêvasser sur ce pont, à observer les carpes koi, à écouter chanter le vent. Cette mare c’était une palette de peintre, du jaune des iris d’eau au blanc des hellébores à toutes ces nuances de vert parfaitement inégalables même pour un peintre chevronné.

Ici c’était un paradis de senteurs, de la terre mouillée des soirs d’orage à l’odeur enivrante des héliotropes bleues. Ici c’était tous les sens en éveil et le coeur et l’âme chamboulés.

Oui, ici c’était chez moi 

Annie K. Barbier

L’image contient peut-être : plante, arbre, herbe, plein air, nature et eau

Pas de commentaire

Donnez votre avis