Journée particulière

Aujourd’hui était un jour particulier pour une raison particulière de rencontrer quelqu’un de particulier.

Oui, je sais, je vous embrouille, mais à chacun ses petits secrets n’est-ce-pas ?

Par contre (et par hasard) nous nous sommes promenés sur des routes solognotes, jusque là inconnues pour nous.

Pruniers-en-Sologne, Lassay-sur Croisne et son château, Fontaines en Sologne, Bracieux …par les petites routes qui s’égayent dans les bois… Odeur des pins, senteurs de thym sauvage, fougères resplendissantes et au garde-à-vous, bruyères roses à fleur de talus.

Dans les villages, les maisons écrasées de soleil ont les volets fermés, comme des femmes aux yeux clos qui taisent leurs secrets. Des rosiers prostrés sur les trottoirs aux trompettes de Jéricho qui font la cour à des glycines lascives et parfumées, il est tout un monde fleuri et éphémère… Une rose trémière se pavane, rendant le sourire à un mur gris et moussu..

Les clochers des églises déchirent l’azur d’un ciel calme et un Christ crucifié implore le passant…

Un peu plus loin, un enfant joue de son ballon rouge au bord d’un champ récemment moissonné. Un tracteur toussote, un faisan détale.

Quelques jolis noms qui mènent à des propriétés cachées .. La Crapaudière, La Margoterie, Malpassée… Tout un poème !

Seul bémol ! La sécheresse insolente, celle qui passe les couleurs, celle qui fane jusqu’aux herbes folles, celle qui vide nos rivières.

Je vous raconte mon pays, comme sans doute vous me raconteriez le vôtre, le coeur au bout des doigts qui font danser une plume légère.

Faites de beaux rêves. A demain !

Annie K. Barbier

Pas de commentaire

Donnez votre avis