Témoignages de lecteurs La Poupée sur l’Autoroute

  1. Note 5 sur 5

    Bartnicki 

    D’une plume alerte et brillante, sur un rythme qui entretient en permanence l’attention du lecteur, sur de nombreux rebondissements qui conduisent à un épilogue inattendu,s’appuyant sur la finesse de l’évolution psychologique de ses personnages, Annie Barbier a écrit un petit bijou littéraire. Je m’empresse également de souligner la richesse de son vocabulaire, qui atteste, si besoin était, de son amour pour la langue française qu’elle manipule avec brio. L’on peut aisément concevoir qu’un réalisateur de film se penche sur cette histoire dramatique, où les scènes s’enchaînent avec une rare efficacité jusqu’au point d’orgue de ce roman bouleversant…Mais chut ! Je ne veux pas en dévoiler davantage ! Procurez-vous de toute urgence cette Poupée sur l’Autoroute, titre qui prendra tout son sens au fur et à mesure de votre lecture. Un dernier mot me vient à l’esprit pour saluer le travail d’Annie Barbier : MERCI ! J’ai lu son roman d’une traite tant l’histoire est prenante et surprenante ! Jean-Michel Bartnicki

  2. Fleur Maje 

    Merci Annie de m’avoir emporté dans ton délicieux roman « La poupée sur l’Autoroute ». Il m’a semblé regarder un film tant les plans sont si bien décrits, les scènes ou plutôt les chapitres m’apparaissaient réellement, les couleurs et tenues vestimentaires, les odeurs comme le parfum de Marieke, les lieux tantôt feutrés tantôt austères, les dialogues parfois amoureux parfois ravageurs, j’ai visualisé jusqu’au moindre détail et c’est avec beaucoup de tristesse que j’ai vu le mot FIN. Je me suis imposée de ne pas le dévorer d’une traite, j’avais ce besoin et cette envie de m’y replonger.
    Ta plume m’a emporté dans un climat ou la jalousie, l’envie, le besoin, le désir et surtout l’amour, mais aussi la cruauté, la haine, le dégoût …prenaient vie et dont je me délectai à chaque page, à chaque ligne.
    Merci encore et je vous recommande de ne pas passer à côté de cet ouvrage.
    Avec toute ma tendresse, mon amitié sincère je t’embrasse ma douce amie

  3. Willy Mérour 

    La poupée sur l’autoroute.

    Je viens de terminer la lecture de ce roman. Encore bouleversé par cette histoire écrite avec un talent certain par Annie K. Barbier. Et ceux qui me connaissent savent que pour me bouleverser, il faut quand même en mettre une bonne dose !

    Le sens du détail, descriptif et juste ce qu’il faut pour vous planter un décor parfait sans pour autant envahir le lecteur ! Idem pour les personnages.

    Ce magnifique roman est un cocktail de savoureux mélanges de sentiments… Décrits par une plume inspirée et sans faille. L’amour, l’espoir, le désespoir, le mépris, la haine… Et j’en oublie !

    Ma chère Annie, avec ce roman, tu as signé sans aucun doute ton meilleur livre. Jusqu’au prochain !

    Comme disent les jeunes… La poupée sur l’autoroute, c’est du lourd !

  4. BARROT 

    C’est un très bon roman que j’ai eu plaisir à lire, très bien écrit, et qui fait ressortir tous les sentiments d’amour, d’espoir, de mépris et de haine. C’est un très bon livre que je conseillerais. Très beaux travail.

  5. COLLET 

    « La poupée sur l’autoroute » est une histoire singulière et prenante à la fois. Et surtout complètement ancrée dans son époque.

    Très vite, le lecteur est invité dans la problématique de chaque personnage, tout en étant emporté dans un chassé-croisé amoureux sur fond de problèmes sociétaux. Les principaux protagonistes sont complexes et souvent attachants.

    Le rythme du livre alerte et soutenu. Et peut-être le plus important, à aucun moment on n’imagine quelle sera l’issue de cette aventure. L’auteure sait nous surprendre. Elle est là où on ne l’attend pas !

    Beaucoup de rebondissements donc, beaucoup de passion aussi, avec ce que cela comporte de tensions et de conflits ! Roman qui se lit avec grand plaisir pour son style fluide et imagé, et toute la poésie qui s’en dégage. Une très belle découverte.

  6. Mme Deshaies 

    Un roman digne d’un film. Les 4 personnages principaux qu ils soient attachants ou détestables, nous tiennent en haleine jusqu’à la fin. Le roman prend une tournure inattendue et surprenante. Les rebondissements sont nombreux. Ce roman se lit facilement ,les évènements s’enchaînent vite presque trop car le rythme soutenu de ce roman ne vous laisse pas refermer ce livre une seconde et déjà vous arrivez à la fin. J’ai hâte de lire la suite car tout laisse à penser qu’il y en aura une.
    Merci pour ce bon moment passé.

  7. Cyriel Grit 

    Je viens de finir votre livre.

    Votre œuvre m’a beaucoup touché. Vraiment. Je pensais savoir à quoi m’attendre, en toute honnêteté je pensais au début que cela allait être une histoire comme j’en ai tant lu dans le genre. Et pourtant.. de surprises en surprises. Je ne trouverai jamais les mots juste pour décrire mon ressenti alors je vais tâcher de faire au mieux.

    Durant les premières pages je me suis dit « d’accord. Le décor se pose bien, sans être lourd » parce que j’ai du mal avec les descriptions trop longues tellement vide de sens qu’on ne décrypte même plus le décor. Le votre était tout bonnement parfait. Juste assez pour lancer l’imagination sans la surplomber.

    Les personnages arrivent d’un coup, mais assez finement pour qu’on puisse prendre le temps de les connaître c’était donc agréable de les découvrir.

    Je me suis dit « prévisible ».
    Grosse gifle. Erreur. Rien ne fût prévisible.
    Voyez vous je suis passée par un grand nombre de ressentis vis-à-vis de vos personnages

    J’ai navigué de surprises en surprises. Je ne crois pas qu’on puisse faire une meilleure fin.

    C’était un récit à la fois doux et violent. Alors vraiment je vous remercie pour cette œuvre. J’ai passé un excellent moment.

Pas de commentaire

Donnez votre avis