Hommage à Michel Sabarthes

« Celui qui vient à disparaître
Pourquoi l’a-t-on quitté des yeux
On fait un signe à la fenêtre
Sans savoir que c’est un adieu »
Jean Ferrat

A vous, Michel Sabarthes, parti discrètement ce jour. Vous resterez au chaud au creux de nos mémoires. Bon voyage sur ce chemin de lumière.
Les hommes comme vous ne vivent pas seulement, ils existent et ça fait toute la différence.
Le livre, la langue française, la francophonie et moi-même vous remercions.
Pensées particulières à tous ceux qui vous aiment.
Annie Barbier

Pas de commentaire

Donnez votre avis