Livre Maman, si tu savais…

Mot de l’AUTEURE

MAMAN, SI TU SAVAIS…
Je me battrai pour être comprise mais surtout entendue. Je ne supporte pas qu’on tue des enfants, je ne supporte plus les tortures morales et physiques infligées à l’enfance, à l’adolescence et aux femmes. C’est effroyable dans une société dite civilisée.
Quand on voit le nombre de suicides générés par ces situations cauchemardesques, on mesure le chemin qu’il reste à parcourir. Je sais ce que c’est que de vouloir un jour tuer ou mourir. Il s’en est fallu d’un cheveu pour l’un ou pour l’autre. Je sais ce que c’est que voir se refermer sans bruit le rideau d’un voisin dans la nuit noire et glacée. Je sais la lâcheté, l’abandon. Je sais la peur à en crever, celle qui dévore jusqu’à chaque parcelle de votre cervelle. Et je sais aussi le courage phénoménal qu’il faut pour s’en sortir. Voilà, j’ai dit ce que je pensais, sans détours, comme mes batailles m’ont appris à le faire. La demi-mesure n’a ici aucun droit de cité.

Pas de commentaire

Donnez votre avis