Question de point de vue

Cette girafe m’a franchement inspirée. Quoique que l’on fasse dans la vie, tout est une question de point de vue, c’est indéniable.

Parfois il est bon de prendre de la hauteur pour envisager plusieurs possibilités, prendre des chemins différents, faire galoper son imagination.

Personne n’a le même regard sur les choses. Il suffit parfois d’un tout petit décalage pour fausser un angle de vue. Personne n’a, non plus, la même hauteur d’esprit, la même intelligence ou la même grandeur d’âme.

Vous me direz, c’est ce qui fait aussi la pluralité de l’être humain, son charme et ses différences. Souvent, c’est aussi ce qui engendre les conflits. Quand chacun reste dans « sa case » et n’entreprend pas de se déplacer d’un iota, que l’on stagne dans un immobilisme total, on passe certainement à côté de perspectives intéressantes.

Bref, parfois j’extrapole sur une image mais ce n’est pas totalement dénué d’intérêt. Là encore, c’est une des leçons que j’ai retenu de ma mère. Elle en apprenait parfois davantage au fond d’un village dans la brousse que dans le cercle fermé des relations de mon père.

Elle m’a transmis ce besoin de toujours regarder le monde de plus haut. A dix ans, je grimpais sur les hauteurs des rizières en terrasse pour y regarder la vie d’en bas. Et partout où je suis passée après, je me suis trouvé une colline qui me servait de point d’observation et de réflexion…. à défaut du long cou d’une girafe.

J’espère que je ne vous ai pas embrouillés.

Bonne soirée à tous

Annie Kubasiak-Barbier

Pas de commentaire

Donnez votre avis