Ouvrir une porte

Gris étaient mes jours alors j’ai ouvert la porte qui menait vers lui.

Je suis passée de l’ombre à la lumière et de l’hiver à l’été.

J’ai gommé les traces sombres qui attristaient mon dessin et éclaté des couleurs aux massifs de mon jardin.

J’ai gravé au sable du chemin mon prénom tout contre le sien, refermé la porte sur hier et tracé une voie vers demain.

 

Annie Kubasiak-Barbier

 

Photo (traces of color facebook)

4 Comments

  • Ann Torreele 4 août 2017 at 10 h 19 min

    ❤️❤️❤️❤️

    Reply
    • Annie Kubasiak-barbier 4 août 2017 at 22 h 03 min

      Merci Ann. Tout a une fin, même les bateaux

      Reply
  • Annie Kubasiak-barbier 4 août 2017 at 21 h 14 min

    f

    Reply
  • Annie Kubasiak-barbier 5 août 2017 at 7 h 49 min

    d

    Reply

Donnez votre avis