Julia et Martin

Julia & Martin 

La nuit tombait toujours plus vite ici qu’ailleurs. Sans doute l’ombre des hêtres et des sapins qui s’épousaient en coupole au dessus du vieux toit de tuiles.

Il y avait ici un vieux chien dont je n’ai jamais vu le maître.

Ci-gît sans doute l’histoire d’un homme défait par le chagrin. La porte est restée à tout jamais fermée sur le silence. Il est des vies qui s’en vont à petits pas glissés dans l’indifférence générale.

Au long du petit bois, quelques églantines fragiles roulent et s’enroulent autour d’un vieux tronc. A bien y regarder, il y a là, gravés dans l’écorce grise, deux noms, Julia et Martin.

Le vent souffle sa chanson, la même depuis toujours. Il était une fois…Julia et Martin

Annie Kubasiak-Barbier

Pas de commentaire

Donnez votre avis